PIANOS ESTHER

La plus ancienne maison de pianos de Wallonie
Agence Rönisch

 


De Smet

Manufacture de pianos fondée à Bruxelles


L'origine de la maison n'est pas documentée. C'est à partir des années 1880 que débute la renommée de Louis De Smet. Il sera de ceux qui porteront haut la facture de pianos en Belgique. A Bruxelles, la maison L. De Smet établit une relation privilégiée avec la manufacture parisienne de pianos Pleyel. Elle est la représentante des pianos de cette marque. En 1900, la maison L. De Smet participe à l'Exposition universelle de Paris où elle remporte une médaille d'or.

Dans les années 1900-1930, les pianos produits par L. De Smet dans ses ateliers de la rue de l'Aqueduc au n°142, puis de la chaussée de Waterloo au n°496, sont très proches des pianos Pleyel au point d'apparaître comme des copies inspirées de ceux-ci. En 1913, Louis de Smet est vice-président du Jury de l'Exposition universelle de Gand avec Théodore Renson, le fabricant liégeois.




Publicité de la manufacture de pianos L. De Smet, c. 1890.
Collection Carl Esther.



Barre de dièse L. De Smet - Bruxelles, c. 1900.
Photo collection Carl Esther.



Elévation de la manufacture de pianos L. Desmet, chaussée de Waterloo n°496 à Ixelles, 1905.
Source : www.irismonument.be



Elévation latérale du magasin/entrepôt des pianos L. Desmet, rue du Mail n°90-92 à Ixelles, 1910.
Source : www.irismonument.be



En-tête de la manufacture de pianos L. De Smet, 1922.
On remarque la mention Fournisseur de la Colonie Belge du Congo.
Collection Carl Esther.


Les liens qu'a tissés Louis De Smet avec Pleyel sont toujours restés importants. Ainsi les propres magasins de L. De Smet seront situés rue Royale au n°101, alors que la succursale belge de la manufacture de pianos & harpes Pleyel est installée dans l'immeuble voisin au n°99.




Vue intérieure de la succursale belge de la manufacture de pianos & harpes Pleyel située rue Royale n°99 à Bruxelles.
Carte postale, c. 1910. Collection Carl Esther.



En-tête de la maison de pianos L. De Smet, succursale belge de la manufacture Pleyel, 1922.
Collection Carl Esther.



Certificat d'origine d'un piano droit Pleyel livré par la maison L. De Smet en 1922.
On note (colonne de droite) que Pleyel est membre du Jury à l'Exposition internationale de Liège (1905).
Collection Carl Esther.


La manufacture des pianos L. De Smet verra progressivement disparaître son activité dans le cours des années 1930. L'implantation de l'usine, des bureaux et magasins de vente de la chaussée de Waterloo fera l'objet de divers projets immobiliers de la part des héritiers. Il semble bien que la maison comme telle ferme définitivement ses portes dans cette période.




Un des derniers en-têtes de facture de la maison de pianos L. De Smet, 1939.
On notera la mention Fournisseur de l'Etat indépendant du Congo.
Collection Carl Esther.



© 2004-2017 Pianos Esther - Tous droits réservés.