PIANOS ESTHER

La plus ancienne maison de pianos de Wallonie
Agence Rönisch

 


Manufactures et maisons de pianos à Bruxelles


Hermann LICHTENTHAL, originaire de Silésie, s'installe à Bruxelles en 1823. Il fonde un atelier de fabrication de pianos qui se hisse rapidement en tête de la facture bruxelloise. Facteur du Roi Léopold Ier et fournisseur du Conservatoire de Liège, Lichtenthal subit des revers de fortune qui le conduiront à quitter Bruxelles. A la fin des années 1840, il s'installe à Saint-Pétersbourg où il renoue avec le succès. Sa fabrique bruxelloise a été acquise par la banquier Berden. Elle sera à la base du développement de la célèbre Manufacture de pianos Berden & Cie.

Félix JASTRZEBSKI (Pour en savoir plus : cliquez ici) , autre figure de proue de la facture belge de pianos, collaborera plus de cinq ans avec Lichtenthal. Puis, il s'installera en association avec François-Joseph TEICHMANN et Victor PATIN.




Incrustations de nacre, de filets de cuivre rouge et jaune et de maillechort argenté
dans le cylindre en bois de palissandre du piano à queue Patin & Cie présenté à l'Exposition de Bruxelles en 1841.
Collection Pianos Esther.


A la suite de ces précurseurs, la facture de pianos à Bruxelles fut très active :

• BERDEN (cliquez ici)

• DE SMET (cliquez ici)

• GUNTHER (cliquez ici)

• HANLET (cliquez ici)

• HAUTRIVE (cliquez ici)

• MAHILLON (cliquez ici)

• OOR (cliquez ici)



Au côté de ces facteurs de pianos, beaucoup de maisons de commerce ou d'artisanat furent actives à Bruxelles. Voici quelques exemples :


• BUYST


La salle d'exposition de la maison de pianos Joseph Buyst au n° 10 Square de l'Aviation à Bruxelles.
Cette maison eut plusieurs adresses au cours des années 1920 dont le 12 place Bara et les 35-39 rue de l'Autonomie à Bruxelles.
Cette maison représentait alors les pianos V. Gevaert de Gand et Focké de Paris.
Carte postale, c. 1925. Collection Carl Esther.


• LEBRUN

 
La maison Lebrun au n° 68 rue neuve à Bruxelles.
Carte postale, s. d. - Collection Carl Esther.


• VERHASSELT

François Verhasselt, né à Bruxelles en 1813, musicien de formation, participe à l'Exposition nationale de l'industrie à Bruxelles en 1841 avec un orgue expressif. Touche-à-tout, il fabrique et vend des accordéons, des harmoniums, des instruments à archets avec Cl. A. Chevrier, un associé... Il ajoute à cela l'assemblage de pianos, la vente d'instruments à vent... Le magasin et les ateliers subsisteront encore quelques années après sa mort en 1853.




Carte-porcelaine de la maison de François Verhasselt à Bruxelles, 1843.
Collection Carl Esther.



© 2004-2017 Pianos Esther - Tous droits réservés.