PIANOS ESTHER

La plus ancienne maison de pianos de Wallonie
Agence Rönisch

 


Hoeberechts

Maison fondée à Bruxelles en 1800
Succursale liégeoise en 1840



En 1800, après quelques années d'apprentissage en Angleterre, Lambert Hoeberechts (Maastricht, 1772 - Bruxelles, 1847) s'installe à Bruxelles. Il s'associe avec Jean-Anselme Groetaers, né à Tirlemont en 1764, qu'il a sans doute cotoyé en Angleterre, pour fonder un des plus importants ateliers de pianos carrés de Belgique du premier tiers du XIXe siècle.

Lambert Hoeberechts poursuivra avec son fils Jean-Lambert (Bruxelles, 1811 - Liège, 1899) à partir de 1830. La maison Hoeberechts et fils déménagera plusieurs fois dans la ville de Bruxelles et ouvrira au début des années 1840 une succursale à Liège, place du Spectacle, 19, devenue place du Théâtre.

Après la mort de son père, Jean-Lambert Hoeberechts quittera Bruxelles et s'installera à Liège au n° 3 de la rue La Ruelle. Le fils de Jean-Lambert, Lucien Hoeberechts, reprendra l'entreprise en 1870. Il participera à l'Exposition nationale de Bruxelles en 1880 et puis à celle d'Anvers en 1885 où la maison Hoeberechts remporte sa plus haute distinction (médaille d'argent). Signalée vers 1905-1910 rue du Mouton Blanc à Liège, la maison Hoeberechts ne survivra pas à la première guerre mondiale.




La maison de pianos L. Hoeberchts et fils est transférée vers 1842 rue de Berlaimont, 2.
La carte-porcelaine mentionne la succursale liégeoise.
Collection Carl Esther.


© 2004-2017 Pianos Esther - Tous droits réservés.