PIANOS ESTHER

La plus ancienne maison de pianos de Wallonie
Agence Rönisch

 


Pianos neufs


Garantie de 12 ans sur tous défauts de fabrication + garantie de satisfaction complète.
(Pour voir nos garanties : cliquez ici)


Notre maison propose un choix de pianos neufs bien sélectionnés par nos soins jusqu'aux meilleures fabrications allemandes certifiées made in Germany.

A côté de nos offres habituelles, nous avons à coeur de toujours offrir à notre clientèle d'acquérir un piano neuf, très bien sélectionné par nos soins et avec toutes les garanties de notre maison (banquette et transport compris, accord et supervision sur place dans l'année compris). Aujourd'hui, acheter un piano neuf toutes remises et promotions déduites à un prix inférieur à 4 500 € TTC est un très mauvais achat, ce piano ne pouvant qu'être déficient sur certains points importants. Les instruments nouveaux que nous proposons sont d'une qualité irréprochable.



HUPFELD fondé en 1892




Dans la grande tradition internationale de la vénérable fabrique de pianos de Leipzig, de nouveaux modèles de pianos Hupfeld, fabriqués en Chine, apportent un excellent rapport qualité/prix. D'une conception supérieurement maîtrisée, tant sur le plan technique que musical, ils portent la mention by Carl Rönisch.



    


Pour en savoir plus : cliquez ici.



___________________________


IRMLER fondé en 1818




Conçus par la prestigieuse firme allemande Blüthner, les pianos Irmler offrent la particularité d'un excellent rapport qualité/prix. Ces pianos particulièrement bien dimensionnés dont la fabrication est totalement contrôlée par le prestigieux fabricant allient un savoir-faire allemand de haut niveau à une main d'oeuvre méticuleuse en Chine. Ces modèles sont disponibles en notre magasin du centre de Liège.




Pour en savoir plus : cliquez ici.



___________________________


CARL RÖNISCH fondé en 1845



Entièrement manufacturés en Allemagne
Tradition et modernité



Carl Rönisch est un des plus anciens et des plus renommés fabricants de pianos d’Allemagne. Depuis 1845 jusqu’à nos jours, les instruments les plus parfaits ont été produits sur la base d’une longue tradition d’artisanat et offerts à une clientèle exigeante.


    

Lorsqu’en 1845, à Dresde, capitale du royaume de Saxe, Carl Rönisch entreprit la construction de ses premiers pianos, il ne se doutait pas que, rapidement, de jeunes compositeurs comme Richard Strauss, Giacomo Puccini et Edvard Grieg lui témoigneraient soutien et reconnaissance. De même, plus tard, des pianistes mondialement célèbres comme Anton Rubinstein et Sergei Rachmaninov ne purent se soustraire à la beauté des pianos Rönisch.

Les pianos Rönisch furent honorés des plus hautes distinctions aux expositions internationales et universelles de Paris, Amsterdam, Sydney, Chicago, Melbourne et Leipzig. Rönisch fut fournisseur des cours des royaumes de Saxe, de Suède-Norvège, d’Autriche-Hongrie, d’Espagne et des Tsars de Russie. Fort de ses succès et de sa renommée, Rönisch développa de fortes relations avec les fabriques de Leipzig. La ville allemande n’était pas seulement la terre natale de Bach, de Schumann et de Mendelssohn. De nombreux compositeurs et chefs d’orchestre parmi lesquels Wagner, Brahms, Bruckner, Tchaïkovski, Mahler ou encore Grieg fréquentaient assidûment la métropole musicale leipzigeoise où brillait le célèbre Gewandhaus. Ainsi Rönisch lia son héritage aux personnalités musicales les plus renommées de son temps. A la libération et à la suite de la destruction de Dresde, la production des pianos Rönisch fut installée à Leipzig.


Rachmaninov compose sur un piano Rönisch.




Les pianos Rönisch étaient déjà présents au coeur de Liège en 1875 au Vinâve d'Ile.


Les pianos Carl Rönisch sont certifiés made in Germany par le BVK (Bundesverband Klavier e.V.), l'association des fabricants allemands de pianos. Pour en savoir plus sur cette certification qui garantit l'origine de la provenance, cliquez ici.




La nouvelle fabrique des pianos Carl Rönisch.




 

 



Pour en savoir plus sur l'histoire des pianos Carl Rönisch : cliquez ici.



Pour avoir un aperçu de la vaste production de RÖNISCH, utilisez le défilé ci-dessous.











118 M,
meuble poli noir










118 M,
meuble blanc brillant










118 K,
meuble poli noir











118 K,
meuble blanc brillant


La firme Helmut ABEL a atteint un haut degré de perfection dans la production de têtes de marteaux. Cette pièce en laine de mouton est essentielle car elle est l'intermédaire entre l'action des doigts du pianiste et la vibration de la corde qu'elle frappe. Le choix d'Abel est le signe de la perfection.



Le sommier est le fruit d'un multiplis de bois de hêtre qui assure une parfaite adhérence des chevilles.




118 K,
meuble en acajou satiné

RÖSLAU : la firme de Bavière est devenue au fil du temps insurpassable pour la beauté sonore et la résistance de ses cordes d'acier pour piano.



Les pianos RÖNISCH respectent les plus hauts standards de la qualité instrumentale allemande.




118 K,
meuble en noyer satiné



Une égalité parfaite des sons est assurée par le dessin des chevalets, résultat d'une tradition vieille de 150 ans et des recherches les plus novatrices.


118 K,
meuble en chêne noueux











118 K,
meuble en poirier



Le barrage de chaque RÖNISCH, particulièrement massif et bien étudié, assure la permanence du dynamisme de la table d'harmonie.



118 K,
meuble en aulne










118 K,
meuble en cerisier



Le clavier a des joues au balancier, des pilotes en alliage de cuivre et des garnitures en cashmir. L'équilibrage des touches est individualisé.


118 K,
meuble en bois fruitier (pommier indien)











118 K,
meuble en hêtre










118 KE,
meuble poli noir










118 KE,
meuble en hêtre



Le clavier est le visage du piano. En lui se cristallise la communication entre le pianiste et l'instrument.



118 KI,
meuble en cerisier
avec incrustations d'if









118 KI,
meuble en acajou poli avec
panneaux en acajou vavona



L'acier des cordes produites par la tréfillerie de Röslau assure une élasticité optimale et une résistance durable à la traction.



118 KI,
meuble en noyer poli avec panneaux en ronce de noyer










118 KMA,
meuble en aulne massif



Mécanique Rönisch, cordes RÖSLAU, marteaux ABEL et autres matières premières de qualité sont à la base de la fiabilité des pianos RÖNISCH.



118 KMA,
meuble en aulne massif









118 KR,
meuble poli noir



Toutes les pièces qui entrent dans la constitution d'un RÖNISCH sont aisément remplaçables. Pas de pièces introuvables ou en matières plastiques inappropriées.


125
K,
meuble poli noir


La revue française Pianiste a mis en évidence le Rönisch 125 K de belle façon : puissance conséquente dans tous les régistres ; très bonne aptitude dynamique ; couleur sonore riche. Avec la mention supplémentaire : voilà un piano qui peut chanter !










125 K,
meuble blanc brillant










125 K,
meuble en acajou poli










125 K,
meuble en noyer poli



Le bois de la table d'harmonie est sélectionné pour disposer du meilleur épicéa.




125 K,
meuble en bois fruitier (cerisier)










125 K,
meuble en bois fruitier (poirier)



L'épicéa employé pour la construction de la table d'harmonie ne provient pas du Canada mais des forêts européennes. C'est le gage d'une sonorité supérieure.


125 K,
meuble en bubinga poli









125 K,
meuble
en bois fruitier (pommier indien)



L'espèce d'épicéa (picea abies Karr = picea excelsa Link) employée par Rönisch garantit le meilleur son du piano, contrairement aux fabrications japonaises ou autres asiatiques qui emploient un épicéa moins performant (picea sitchensis Carr. appelé aussi Sitka)

125 KM,
meuble poli noir
avec médaillon









125 KI,
meuble en cerisier
avec incrustations d'if









125 KI,

meuble en acajou poli
(panneaux en acajou vavona)









125 KN,
meuble poli noir
et panneau en ronce de noyer



La sélection des sons harmoniques garantit une sonorité ronde, riche, chaleureuse.



125 KN,
meuble en noyer satiné
et panneau en ronce de noyer










125 KR,
meuble poli noir



Le modèle 132 est supérieur à beaucoup de pianos à queue par la dynamique de son jeu mécanique et sa richesse sonore. Le modèle 132 a un clavier long, bien équilibré, et la mécanique Rönisch avec talons et pilotes permet un toucher proche des performances des pianos à queue.

132 K,
meuble poli noir











132 KM,
meuble blanc brillant



La mesure des cordes, la charge sur les chevalets et les tensions de la table d'harmonie concourent à des basses pleines et à un bel aigu cristallin.



132 K,
meuble en acajou poli









132 KM,
meuble en noyer satiné
et médaillon en ronce de noyer










132 K,
meuble en bubinga poli


Laissez-vous inspirer par la richesse sonore d'un piano à queue RÖNISCH.





175 K,
meuble poli noir










175 K,
meuble en acajou poli



Des boiseries d'une grande élégance : du classique poli noir brillant au design raffiné du IIIème millénaire...




175 K,
meuble en cerisier










175 K,
meuble en acajou flammé



Richesse des bois : acajou flammé, bubinga structuré, aulne satiné, ronce de noyer, filet de buis, palissandre, érable naturel...



175 K,
meuble en cerisier
avec incrustations d'if










186 K,
meuble poli noir









186 K,
meuble en noyer
et ronce de noyer polis










186 K,
meuble en palissandre poli



Choix de formes classiques en bois de tradition : chêne, merisier, noyer, acajou...





186 K,
meuble en bubinga poli



Les pianos à queue RÖNISCH

offrent un excellent rapport qualité / prix.







210 K,
meuble poli noir




Retour  Carte du site

© 2004-2017 Pianos Esther - Tous droits réservés.