PIANOS ESTHER

La plus ancienne maison de pianos de Wallonie
Agence Rönisch

 


Manufactures et maisons de pianos à Verviers


La fortune de Verviers grâce à l'industrie de la laine en fit au cours du XIXème siècle une ville riche de traditions et de manifestations musicales. Cette petite ville s'offrit un Grand Théâtre, petit opéra à l'italienne. L'Académie de musique de Verviers s'appelle encore aujourd'hui le Conservatoire de Musique de Verviers. Aussi, le commerce des instruments de musique et des pianos a tenu à Verviers une place de choix. Dans le Dictionnaire des Facteurs d'Instruments de Musique en Wallonie et à Bruxelles du IXe siècle à nos jours (Malou Haine, éd. Mardaga), les items relatifs aux facteurs de pianos sont par exemple aussi nombreux que pour Namur, beaucoup plus nombreux que pour Mons, même s'ils ne représentent que moins du sixième par rapport à Liège.

La facture du piano est aussi liée à Verviers par les natifs de Verviers qui brillèrent dans l'art du piano sous d'autres cieux. Ainsi les noms de Victor De Reusme, né à Verviers en 1821, gendre de Van Lair, qui s'installe à Liège en 1843 ; de Jean-Baptiste Frambach actif à Verviers avant de s'installer à Liège en 1867 ; d'Alexandre-Joseph Hanlet, né et mort à Verviers (1840-1894) qui y fonde une fabrique et est le fondateur de la dynastie Hanlet qui via Liège et Bruxelles s'établira à Paris, sont liés à cette situation. Citons aussi J.-P. Devignée, J. Hotterman, Joncker, Thys, Voncken... Aujourd'hui une maison généraliste d'instruments de musique, la maison Fraipont, poursuit la tradition du piano à Verviers.




Carte publicitaire datant de l'origine de la maison Hanlet à Verviers, c. 1880.
Collection Carl Esther.



Facture d'Alexandre Hanlet - Facteur de pianos, rue du Brou à Verviers, 1896.
Collection Carl Esther.



Facture de la maison de pianos J.-P. Devignée, 49 place du Martyr à Verviers, 1896.
On note la mention de l'usine 36, boulevard d'Avroy à Liège qui correspond en fait à la fabrique de pianos Gaspard Schulz.
Collection Carl Esther.


  
Feuillet publicitaire de Jean Hotterman, installé à Verviers, 60 rue de l'Harmonie, après 1910.
Collection Carl Esther.



Carte de visite de E. Delacroix, au n° 23, rue des Minières, à Verviers.
Delacroix était l'agent verviétois de la maison de pianos Hautrive de Bruxelles, fondée en 1887
et ayant obtenu des récompenses aux Expositions de Milan (1906), Bruxelles (1910) et Charleroi (1911).
Collection Carl Esther.



Encart publicitaire de la maison Thys & Joncker, située au n° 35 rue de l'Harmonie à Verviers, 1938.
La rue de l'Harmonie abrita plusieurs maisons d'instruments de musique.
Collection Carl Esther.



© 2004-2017 Pianos Esther - Tous droits réservés.