PIANOS ESTHER

La plus ancienne maison de pianos de Wallonie
Agence Rönisch

 


Petrof

Manufacture de pianos fondée à Hradec Králové (République tchèque) en 1864



Anthony Petrof, provenant de Vienne, fonde vers 1857-1962 un petit atelier de pianos à Hradec Králové alors faisant partie de l'empire austro-hongrois . A partir de là, plus de 600 000 pianos avec le nom Petrof seront produits jusqu'à ce jour. L'histoire des pianos Petrof est jalonnée de quelques grands soubresauts. Ce n'est qu'en 1884 que la petite fabrique dispose de sa propre scierie et la vente en exportation en dehors des frontières ne se fait qu'à partir de 1894.

En 1948, la firme est nationalisée et la famille Petrof expropriée. C'est alors durant la période sous le régime communiste que la production prend son envol. Jusqu'en 1948, seulement 64 000 instruments ont été fabriqués. De 1948 à 1991, près de 500 000 pianos seront produits. Durant cette période, l'industrie tchécoslovaque du piano utilise la marque August Förster sans l'accord de la firme d'origine installée à Löbau en Allemagne. D'autre marques forment la constellation tchécoslovaque : Fibiger, Rösler, Scholze, Weinbach, etc. En 1958, à l'Exposition internationale de Bruxelles, la firme Petrof se met en valeur et acquiert un véritable statut international.



Couverture du catalogue August Förster - Czechoslovakia, [1959].
Collection Carl Esther.



 

 
Extrait du catalogue August Förster - Czechoslovakia, [1952].
Collection Carl Esther.




Extrait du catalogue August Förster - Czechoslovakia, [1952].
Collection Carl Esther.




Extrait du catalogue August Förster - Czechoslovakia, [1952].
Collection Carl Esther.

L'utilisation de la marque August Förster par la société Petrof prit fin à la suite d'un gentlemen agreement au début des années 2000 avec la manufacture de pianos August Förster de Löbau (Allemagne).




Couverture d'un catalogue Weinbach datant des années 1950.
Collection Carl Esther.


  
Couverture et feuillets d'un catalogue de pianos Rösler, 1959.
Collection Carl Esther.



 
Couverture et page du catalogue de pianos Petrof 1864-1954, 1955.
Collection Carl Esther.


Le passage en 1991 à l'économie de marché permettra ensuite à des héritiers familiaux de prendre le contrôle des pianos Petrof dont les installations étaient devenues obsolètes. C'est la fin d'une période de grande production. Une nouvelle vie pour Petrof s'ouvre avec de nouveaux modèles, un marketing à l'occidental et une production moins quantitative.

Les derniers développements de Petrof conduisent la firme dans une relation de plus en plus liée au marché asiatique. Une grande partie de la production propre (40%) est destinée à ce marché. D'autre part, le fabricant chinois Hailun fabrique des pianos pour la société Petrof portant les noms Rösler, Scholze, Weinbach...



Le site Internet du fabricant de pianos Hailun fait apparaître dans le coin de l'image en bas à gauche qu'il fabrique des pianos
portant les marques Rösler, Wendl & Lung, Zimmermann, Feurich... pianos qui n'ont plus rien à voir avec les fabrications d'origine.



© 2004-2017 Pianos Esther - Tous droits réservés.