PIANOS ESTHER

La plus ancienne maison de pianos de Wallonie
Agence Rönisch

 


Pauwels-Bay

Maison fondée à Liège en 1892


A l'origine de cette maison se trouve Louis Pauwels, finisseur attaché à la fabrique de pianos Ch. Gevaert. A partir de 1892, Eugène Pauwels, apparenté à Louis, accordeur en chef dans cette même maison, la quitte pour fonder son propre magasin. D'abord située au coeur du quartier Saint-Léonard de Liège rue Chéri n°33, la maison E. Pauwels-Bay déménage rapidement place Maghin n°3. On la retrouve boulevard de la Sauvenière n°72, puis après 1930 rue Saint-Michel. Outre les marques françaises, la maison Pauwels livrera surtout dans la Province de Liège les pianos des manufactures Adam de Crefeld et Staub de Nancy. Le professeur Pauwels, figure marquante de l'enseignement à l'Athénée royal de Liège, était issu de cette famille.



Facture de la Maison de pianos et d'orgues E. Pauwels-Bay, 1893, Liège.
On remarque qu'à l'époque le prix d'un accord de piano se montait à 3 francs.
Collection Carl Esther.



Carton publicitaire de la Maison de pianos, d'orgues et d'harmoniums Eug. Pauwels-Bay, vers 1895, Liège.
Aux activités de la maison s'ajoute l'expertise de pianos.
Collection Carl Esther.



Facture de la Maison de pianos et d'orgues Eug. Pauwels-Bay, 1898, Liège.
Collection Carl Esther.



Piano droit F. Adam - Krefeld, n°8933 (vers 1900).
On note l'ajout sur la barre de dièses : Monopole : EUG. PAUWELS & FILS. LIÉGE.
Photo collection Carl Esther.



Plaque en cuivre ornant le sommier du piano droit F. Adam - Krefeld, n°8933 (vers 1900) livré par la maison de pianos Pauwels & Fils.
Photo collection Carl Esther.



Facture de la Maison de pianos et d'orgues Eug. Pauwels & Fils, 1907, Liège.
On remarque que Eugène Pauwels fut membre du jury (section des pianos) de l'exposition internationale de Liège 1905.
Collection Carl Esther.



Vue du boulevard de la Sauvenière lors des inondations de 1926 (dans la direction du Pont d'Avroy).
On distingue sur la maison située à droite l'enseigne Maison E. Pauwels & Fils.
Collection Carl Esther.



Vue du boulevard de la Sauvenière (dans la direction de la place du Théâtre), 1926.
On distingue la maison de pianos E. Pauwels & Fils dans le tournant.
Collection Carl Esther.



Piano droit Staub - Nancy, n°22341 (vers 1905), en palissandre ciré avec marque incrustée en cuivre.
On note l'ajout : MONOPOLE E. PAUWELS & FILS LIÈGE.
Photo collection Carl Esther.



Papier de livraison de la maison Pauwels collé sur le sommier du piano Staub n°22341.
On note la mention Membre du Jury, Exposition internationale de Liége 1905.
Photo collection Carl Esther.


© 2004-2017 Pianos Esther - Tous droits réservés.