PIANOS ESTHER

La plus ancienne maison de pianos de Wallonie
Agence Rönisch

 


Jastrzebski - Patin - Teichmann


Jastrzebski provient de la vieille noblesse de Pologne. Ayant étudié la philosophie à l'Université de Vilna, il participe à l'Insurrection polonaise en 1830 et doit fuir son pays annexé à la Russie. Jastrzebski collabora avec Patin et Teichmann. En 1840, Teichmann quitte l'association qui prend la dénomination Patin & Cie. Deux pianos à queue avec incrustations de six octaves et demi seront présentés à l'Exposition de Bruxelles de 1841 où Patin et Jastrzebski sont honorés d'une médaille de vermeil.




Incrustations de nacre, de filets de cuivre rouge et jaune et de maillechort argenté
dans le cylindre en bois de palissandre du piano à queue Patin & Cie présenté à l'Exposition de Bruxelles en 1841.
Collection Pianos Esther.


En 1843, Patin laisse Jastrzebski seul. Il poursuit la fabrication de pianos à son propre compte. L'entreprise progresse rapidement (jusqu'à compter une trentaine d'ouvriers en 1862). Fournisseur du Roi Léopold Ier, il obtient une nouvelle distinction (médaille d'argent) à l'Exposition de Bruxelles de 1847 et il est le seul facteur belge à recevoir une Prize Medal à l'Exposition universelle de Londres de 1851. Sa maison semble s'éteindre avec lui qui meurt en 1874.




Piano droit Félix Jastrzebski, facteur de Sa Majesté le Roi. Bruxelles.
Collection Pianos Esther.



Piano droit Félix Jastrzebski, facteur de Sa Majesté le Roi. Bruxelles.
Collection Pianos Esther.



Détail de la table d'harmonie et du sommier du piano droit Jastrzebski.
Collection Pianos Esther.



© 2004-2017 Pianos Esther - Tous droits réservés.